Offcanvas Menu FR

La protection financière

Votre protection ainsi que celle de votre famille est primordiale à nos yeux. Sans vouloir aborder tous les sujets, nous aimerions attirer votre attention sur les mécanismes légaux mis en place pour assurer votre protection sociale et sur les solutions complémentaires proposées par les assureurs.

SOINS DE SANTÉ

Les salariés et les indépendants sont mis sur un pied d'égalité depuis le 01 janvier 2008. En effet, la couverture des "petits" risques (médicaments, visites chez le médecin,...) seulement réservée aux salariés est désormais acquise aux indépendants en régle de cotisations sociales ou aux indépendants pensionnés. Les "gros risques" (hospitalisation) sont couverts dans les deux régimes. Cela dit, la mutuelle ne prend pas en charge l'entiéreté des frais ambulatoires consécutifs ou non à une hospitalisation ou à une maladie grave. La mutuelle ne prend pas non plus en charge les suppléments demandés par les spécialistes ou par les hôpitaux pour une chambre particulière. De plus, il existe des frais qui ne sont pas du tout pris en charge par la mutuelle. Finalement, il y a toujours une avance des fonds qui peut s'avérer lourde en cas d'hospitalisation.

Solution :
L'assurance soins de santé va intervenir pour prendre en charge les frais supplémentaires qui restent à votre charge en cas d'hospitalisation, d'accouchement et de maladie grave, y compris les frais ambulatoires antérieurs ou consécutifs à l'hospitalisation. La médicard solutionne la difficulté de l'avance des fonds à l'entrée de l'hôpital.

PENSION

La pension légale d'un employé ou d'un ouvrier sera généralement plus élevée que celle d'un indépendant. En gros, le salarié pouvant justifier d'une carrière complète (45 ans) pourrait prétendre à une pension minimum de 15.068, 27 eur/an (pour un ménage) et de 12.058,41 eur/an (isolé). En base mensuelle, cela correspond respectivement à1.255,69 eur (ménage) et à 1.004,87 eur (isolé).

Pour l'indépendant, sur base de la même carrière complète, la pension annuelle minimum sera de 14.561,24 eur/an (ménage) et de 11.047,46 eur (isolé). En base mensuelle, cela correspond respectivement à 1.213,44 eur(ménage) et à 920,62 eur (isolé). Tous les montants sont actualisés au 01.01.2010 et peuvent être corrigés par le coefficient de revalorisation.

Solution :
Il est important de compléter la pension légale(appelé 1er pilier) par les assurances du deuxième et du troisième pilier.

Le second pilier :
Il y a des différences que vous soyez salarié ou indépendant. 

Le salarié peut se voir proposer par son employeur le bénéfice d'une assurance-groupe (visant l'ensemble des travailleurs faisant partie d'un groupe précis) ou d'une assurance engagement individuel de pension (pour un travailleur précis).

L'indépendant qui n'est pas en société peut soucrire une assurance libre complémentaire (PLCI).

L'indépendant qui a constitué une société pourra opter pour une assurance engagement individuel de pension (EIP) ou même cumuler les deux (PLCI en personne physique et l'EIP en personne morale).

Le troisième pilier :
Les indépendants et les salariés sont sur le même pied. Ils peuvent constituer une pension complémentaire en souscrivant une assurance épargne-pension ou une assurance vie individuelle. Ces deux possibilités d'assurances présentent l'avantage de la déductibité de la prime des revenus, sous certaines conditions et de "booster" ainsi le rendement financier attendu au terme.

MALADIE ET ACCIDENT

Si un salarié doit interrompre son activité professionnelle à la suite d'une maladie, il reçoit une indemnité journalière maximale de 71,02 eur. Si l'incapacité devient invalidité, l'intervention maximale de la mutuelle s'élève à76,94 eur. Ce dernier montant sera réduit à 65,10 eur pour un isolé.

L'indépendant, quant à lui, ne reçoit rien le premier mois d'incapacité. Après le premier mois, le chef de ménage recevra 46,67 eur d'indemnité journalière et 35,41 eur si l'indépendant a le statut d'isolé. Après douze mois, le chef de ménage recevra 48,30 eur et l'isolé, 38,65 eur.

Solution :

L'indépendant peut opter pour une assurance revenu garanti suite à maladie ou accident qui lui permettra de recevoir une rente mensuelle en compensation de sa perte de revenu.

Le salarié pourra se voir proposer par son employeur de bénéficier d'une assurance rente d'invalidité venant compléter la mutuelle, en cas de maladie ou d'accident.

Comptoir d'assurances

S.A. Comptoir d'assurances
Courtier en assurances
Av. de Limburg Stirumlaan, 30
1780 Wemmel
Tél 02 523.12.30
comptoir.assur@oostens.be
BCE 0403.247.806
FSMA n° 015637 A

OOSTENS Insurance

S.A.Eug. OOSTENS & Cie
Courtier en assurances
Av. de Limburg Stirumlaan, 30
1780 Wemmel
Tél 02 523.92.92
oostens.assur@oostens.be
BCE 0402.232.967
FSMA n° 013158 A

Copyright © 2018 Oostens Insurance. Webconcept by Nextmove